Actualité de la com

Un certificat pour valider son niveau en orthographe.

A l’heure des SMS, des chats et autres moyens de communication modernes, la pratique de l’orthographe subit des assauts répétés depuis plusieurs années.

De moins en moins de gens sont désormais capables d’écrire un texte à la syntaxe correcte et sans fautes d’orthographe. Dès lors, comment s’assurer qu’un futur collaborateur est en mesure de rédiger un texte ne serait-ce que grammaticalement correct ? Les pouvoirs publics ont peut être trouvé une solution pour répondre à cette question.

Une certification qui s’appelle Voltaire et a pour objectif de certifier le niveau de maîtrise des difficultés de la langue française à l’écrit vient d’être lancée.

Une fois obtenu, ce certificat pourra être mentionné sur le CV du candidat afin d’attester de son niveau d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison française auprès des recruteurs - au même titre que le TOEFL, pour le niveau d’anglais - et mettre ainsi en valeur une compétence en la matière.

Il répond à une demande grandissante ces dernières années de la part des recruteurs. Notamment avec l’usage croissant de l’e-mail, la majorité des écrits de l’entreprise part sans relecture attentive, trop souvent dans un français plus qu’approximatif.

Nombreux sont les dirigeants qui craignent que cela ne nuise à l’image de l’entreprise auprès de leurs interlocuteurs. Et en terme de communication, il est primordial qu’un message soit compris et cela passe aussi par l’écriture et donc l’orthographe.

En période de crise de l’emploi, un bon niveau en orthographe devient un réel atout lors d’une recherche d’emploi.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Certificat Voltaire…

L’examen est constitué pour environ 65% de règles grammaticales, 15% de règles sémantiques (et lexico-sémantiques), 15% de règles lexicales, et pour 5% de règles syntaxiques. À quelques exceptions près, il s’attache aux difficultés pas ou mal gérées par les correcteurs orthographiques. Il s’effectue en salle d’examen universitaire. L’inscription est réalisée en ligne sur le site internet dédié : www.certification-voltaire.fr. Le candidat peut choisir le lieu et la date de son examen parmi les sessions planifiées dans sa région. Plus de 20 villes de France sont centres d’examen pour cette certification. L’examen en lui-même dure 2 h 30 et propose de répondre à un QCM papier de 300 questions balayant de manière croisée un large éventail de difficultés. Le score de la Certification Voltaire est compris entre 0 et 1000 points.

Les scores obtenus permettent d’appréhender quelles aptitudes sont acquises. Par exemple, un score de 300 points qualifiera un candidat qui n’aura pas de difficultés majeures à rédiger un texte simple ; un score de 500 points qualifiera un candidat qui connaît et applique les règles de l’orthographe d’un français courant ; le candidat qui aura obtenu 700 points disposera d’une très bonne maîtrise des règles orthographiques, des exceptions, des nuances grammaticales ; avec 900 points, il est un référent en matière d’orthographe dans les écrits professionnels. Une fois l’examen de certification effectué, les candidats reçoivent par courrier postal (et par e-mail) une attestation indiquant leur score, ainsi qu’un code de validation. Le code de validation permet à toute personne à qui il est communiqué de vérifier l’authenticité du score obtenu sur le site internet de la Certification Voltaire pendant deux ans.

Pour en savoir plus ou tester son niveau en orthographe rendez vous sur le site !

Voir en ligne : http://www.certification-voltaire.fr/