Actualité du 2CIA

Dans les salons de la Montagne Centre France

Inutile de le présenter ? Pas si sûr. Le quotidien régional La Montagne est certes connu de tous et surtout de nous autres communicants car il est un de nos « outils » de travail, mais le journal a connu d’importantes évolutions ces dernières années. Une trentaine de membres a pu en prendre connaissance en répondant présent au rendez-vous du 19 novembre organisé par le club dans les salons de la Montagne. En voici un condensé.

Le groupe La Montagne Centre France et le journal

Le groupe compte aujourd’hui 1700 personnes dont 466 journalistes qui œuvrent sur 11 départements pour produire 6 titres de presse dont le journal La Montagne. Ce dernier est diffusé dans 7 départements représentant ainsi 15 éditions adaptées à chaque zone géographique. Priorité est laissée à l’information régionale bien-sûr, mais également à l’image, notamment depuis la nouvelle formule (2008). Un service cartographie a d’ailleurs été mis en place pour mieux illustrer les informations proposées. Les pages d’information générale (sport, télé, monde, etc.) sont communes à tous les titres et sont conçues à Clermont-Ferrand.

Bien que situé sur un territoire en érosion géographique, le journal dispose d’un des taux de pénétration les plus importants de France. En Auvergne la PQR représente 90 % de la presse lue quotidiennement, contre 5% pour la presse sportive (l’Equipe) et 5 % pour le reste de la PQN. Aujourd’hui on compte un ratio de 1 à 3 entre le nombre de journaux vendus et son audience ce qui représente une vente quotidienne de 197 425 exemplaires pour 573 629 lecteurs (mesure permanente faite par Médiamétrie).

Des « à côtés » qui nous intéressent

Parmi les autres services proposés pouvant nous intéresser, on compte bien évidemment le site internet auquel 7 journalistes dont 3 sur Clermont-Ferrand sont attitrés. Mais le site actuel va connaître lui aussi une évolution. La nouvelle formule est attendue pour le mois de mars avec une réelle volonté d’en faire un vrai site internet d’information proposant l’évolution de l’actualité locale tout au long de la journée.

Plus récemment, l’application Iphone a été lancée, rencontrant un succès immédiat avec 10 000 téléchargements en 10 jours. Cet outil permet notamment de toucher un lectorat beaucoup plus jeune.

Côté régie publicitaire, le groupe compte 165 collaborateurs répartis sur 10 départements permettant ainsi d’atteindre 39 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2010. La régie pub se compose de 60 % de publicité commerciale et de 40 % d’annonces classées, notamment à travers les 3 supports générant le plus de publicités : le quotidien, le TV Mag et Fémina.

Aussi, depuis 2000 le lancement de centre-emploi.fr permet de réaliser environ 1,6 millions de chiffres d’affaires annuel à travers la diffusion d’offres d’emploi.

Quelles interactions communicants / journalistes ?

La conférence de rédaction matinale dure environ 1heures, pendant laquelle est sélectionnée l’information provenant entre autres de nos communiqués de presse. Ceux relatant une information d’intérêt général seront choisis pour le journal. Ceux d’intérêt plutôt commercial sont quant à eux réorientés vers la régie publicitaire. Cela n’exclut pas la possibilité de réaliser des reportages sur une entreprise, mais ils seront traités sous l’angle « économique ».

Le rôle des correspondants n’est pas négligeable. Ils relaient le travail associatif tout en jouant un rôle d’informateur pour les évènements communaux importants. Dans chaque agence, des personnes traitent et gèrent l’information émanant des correspondants en sachant que la sélection s’effectue en fonction de la taille des communes. En 2008, 15 correspondants intramuros ont été recrutés spécialement pour l’édition Clermont-Métropole. En 2011, il est d’ailleurs prévu de renforcer la présence de Chamalières et de Cournon dans leurs éditions respectives.

Quant aux antennes locales, qui sont au nombre de 4 : Thiers, Riom, Issoire, Ambert, elles sont placées sous la responsabilité de Didier Lagedamon. Tout évènement se déroulant sur le territoire d’une antenne, doit faire l’objet d’un communiqué ou d’un appel à l’antenne elle-même.

Quelques rappels sont à noter pour toujours mieux travailler de concert :

-  Les communiqués pour une information « classique » peuvent être envoyés 10 jours à l’avance, suivi d’une relance 5 jours après l’envoi.

-  Une information à caractère important doit faire l’objet d’un appel téléphonique à un responsable du journal. Il faut savoir qu’au moins un des responsables est présent 7 jours sur 7. Les 4 noms à noter : Jean-Phillipe Bertin, Didier Lagedamon, Franck Charvet (à partir de janvier) et Cédric Gourin.

-  Doubler les envois de communiqués n’est pas forcément mal perçu et permet parfois d’éviter les "ratés" si notre contact est absent de la rédaction.

-  Si notre entreprise connaît une crise, il est conseillé d’appeler le plus rapidement possible La Montagne.

Pour aller plus loin : Téléchargez l’organigramme de cnetre france publicité

PDF - 2.1 Mo
Organigramme CFP